VIDÉO – Audrey Pulvar, écartée de l’antenne après sa pétition contre le FN, au bord des larmes

Invitée mardi sur C à vous pour parler de la première fois de son éviction de Cnews, la journaliste Audrey Pulvar interrogée sur ses choix politiques, n’a pas hésité à exprimer sa colère face à la montée du Front national et tout particulièrement la candidate qui représente ce parti, Marine Le Pen.

Dans l’émission C à vous, la journaliste Audrey Pulvar n’a pas caché son émotion et sa colère face à l’actualité politique très dense, à l’approche du second tour de la présidentielle. Notamment face à la montée du Front National dans les sondages.

Venue parler de son éviction de la chaine C News en avril dernier pour avoir signé une pétition contre la fille du co-fondateur du Front national, justement, elle s’est aussi exprimée sur les raisons qui l’ont poussée à faire ce choix et a prendre position à l’antenne. Qui peut croire que le Front national n’est pas un parti d’extrême droite ? “, a t-elle déclaré avec une voix à demi-brisée devant les caméras et Anne-Sophie Lapix. Cela, avant d’aborder « la perversion d’esprit » de Jean-François Jalkh, le vice-président du parti, qui avait, avant cette nomination, remis en cause l’existence des chambres à gaz en 2002.

C’est dit donc, l’ex rédactrice en chef aux Inrocks ne veut pas perdre les valeurs de la France et incite, pour faire barrage au FN à voter pour le candidat d’En Marche !

Crédit photo: Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *