Serena et Venus Williams : Leur père, à la santé fragile, peut à peine parler

Richard Williams a été escroqué par Lakeisha Graham, son épouse depuis huit ans, dont il a demandé le divorce en 2017 et avec qui il a eu un fils prénommé Dylan en juillet 2012. La femme de 38 ans a notamment falsifié la signature du père de Serena et Venus Williams pour s’approprier leurs voitures, sa maison en Floride et empocher de l’argent issu de leur compte en banque commun et même de son compte personnel.

Click Here: Hurricanes Rugby Jersey

Alors que le dossier du divorce est toujours en cours, le Dailymail s’est procuré des documents remplis le 27 novembre 2018 par Richard Williams et soumis à la Palm Beach County Circuit Court. Les avocats de ce dernier mettent en avant comme ligne de défense sa santé très fragile : “Sa capacité mentale avait été compromise” suite à deux attaques lorsqu’il a signé certains papiers.

En 2016, il avait été rapporté que l’ancien entraîneur de Serena et Venus Williams avait été victime d’une crise cardiaque, il est à présent révélé qu’il a souffert de deux épisodes. Il souffre également de problèmes neurologiques qui affectent sa bouche, ce qui réduit considérablement sa parole. Face à ce handicap, Richard Williams a donné procuration à son fils Chavoita LeSane, 45 ans. PDG de la société ChaVam basée en Floride et spécialisée dans la promotion musicale, Chavoita LeSane avait été aidé son père à négocier pour la publication de son autobiographie Black and White: The Way I See It, parue en 2014 aux éditions Simon & Schuster.

Pour ce qui est de la falsification de sa signature, Richard Williams a démontré que celle utilisée en 2017 n’est pas la même que celle de 2002. Ce qui devrait permettre de prouver les mauvais agissements de sa future ex-épouse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *