Polynésie française : des baleines sous surveillance pour leur bien-être

#AlertePollutionRivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !Dans un ferry qui assure la liaison entre Tahiti et Moorea (Polynésie française), le capitaine est assisté d’un observateur formé au comportement des baleines. Un système de surveillance mis en place pour éviter les collisions avec les grands cétacés. “Toujours avoir les yeux sur l’horizon, bien balayer, et pouvoir se faire comprendre par rapport au capitaine pour les manœuvres d’évitement”, explique Toanui Tulasne, observateur. 96 collisions évitées Un code couleur permet de maintenir une distance de sécurité suffisante. Un cétacé à 200 mètres, le signal est vert, mais à moins de 20 mètres, il passe au rouge. “Dans ma carrière, j’ai eu pas mal de codes rouges. Les baleines sortent par surprise”, explique Harold Faraire, capitaine du ferry Terevau. L’an dernier, sur trois mois d’observations et 13 000 kilomètres parcourus, 400 individus ont ainsi été observés et 96 cas potentiels de collisions ont ainsi été évités.Le JT

  • JT de 8h du jeudi 18 juillet 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Réforme des retraites : les préconisations dévoilées

  • 2

    Réforme des retraites : une réforme explosive pour l’exécutif

  • 3

    Prime à la casse : le gouvernement va durcir les règles

  • 4

    Impôts : le jour de la libération fiscale approche en France

  • 5

    Ille-et-Vilaine : Dinard profite d’un ensoleillement exceptionnel

  • 6

    Sécheresse : les maraichers face à une situation difficile en Côte-d’Or

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *