Michel Leeb, son sketch L’Africain jugé raciste : “Un geste mal compris”

Michel Leeb est de retour sur les planches, dans la pièce Compromis, avec Pierre Arditi. C’est pour en faire la promotion que l’homme de 72 ans était l’invité de Par jupiter, émission de France Inter présentée par Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. Michel Leeb est notamment revenu sur son sketch intitulé L’Africain, qui fait polémique depuis de nombreuses années, car jugé raciste et que le comique avait cependant décidé de reprendre dans son spectacle 40 ans de bonheur joué depuis 2018.

Click Here: soccer tracksuits

Je vais peut-être plus trop faire L’Africain puisque ça pose effectivement, peut-être, quelques problèmes. Donc je ne le fais plus“, commence Michel Leeb. Dans ce sketch, il prenait un “accent africain”, disant tous les clichés racistes qui en découlent, notamment une comparaison avec un singe. Rappelons que l’expression “accent africain” n’existe d’ailleurs pas, un accent ne pouvant pas être représentatif d’un continent entier.

Un jour, quelqu’un me tape sur l’épaule, je me retourne. Je tombe sur un homme extrêmement grand, costaud, puissant, un noir et bien sapé qui me dit : ‘Je voulais vous demander quelque chose, comment se fait-il que vous ne faites plus l’accent africain ?’ Je dis : parce qu’en ce moment… C’est idiot, je reconnais, mais peut-être que je vais recommencer“, raconte Michel Leeb sur France Inter, en prenant encore une fois ledit accent. Ce n’est pas la première fois qu’il utilise cet argument pour défendre son imitation. Par le passé, il affirmait jouer ce sketch devant un public noir.

Le fait de prendre l’accent est une caricature

Questionné sur cette comparaison avec “le singe” dans son spectacle, Michel Leeb évoque “un geste mal compris, qu’on a fait sans réfléchir“. “Il y a eu un geste comme ça, c’est quelque chose qui a été filmé, clac, ça a été attrapé“, poursuit-il, se défendant de toute “incitation à la haine raciale“. “C’est l’évidence même. Je suis entièrement d’accord sur le fait que j’ai pu faire du mal. Je regrette profondément qu’à ce moment-là j’aie pu choquer et faire de la peine. Aujourd’hui, je m’en veux terriblement. Pourtant, le fait de prendre l’accent n’est pas une incitation, mais une caricature. La caricature fait partie de notre culture“, se défend-il.

Notons également que L’Africain n’est pas le seul sketch jugé raciste de Michel Leeb. Il a également été épinglé pour son imitation d’une personne asiatique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *