Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (17.01.2018)

Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur AlloCiné !

1er ex aequo : 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
Note moyenne presse* : 3.9 / 5
 

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
De Martin McDonagh

Note moyenne de la presse :

3,9

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Martin McDonagh rentre dans la cour des grands en signant une fresque mélodramatique qui interroge sur les notions de justice et de pardon dans une Amérique rongée par la haine et la violence, et ce sans jamais se montrer moralisateur.” par Julien Dugois (aVoir-aLire.com) 

“”3 Billboards” est comme l’éblouissante Frances McDormand : terriblement drôle, profondément touchant, parfaitement humain. La preuve définitive, après notamment “Bons baisers de Bruges”, que Martin McDonagh est un génie dans l’art de manier le rire et les larmes.” par Geoffrey Crété (Ecran Large)

Click Here: Geelong Cats Guernsey

1er ex aequo : Enquête au paradis
Note moyenne presse* : 3.9 / 5

Enquête au paradis
De Merzak Allouache

Note moyenne de la presse :

3,9

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Un film remarquable qui mêle fiction et documentaire pour interroger avec humour et gravité les Algériens d’aujourd’hui sur leur vision du paradis.” par Dominique Widemann (L’Humanité)

“Sobre, d’une redoutable efficacité et non dénué d’humour, le dispositif permet tout à la fois de déconstruire le discours salafiste et de dresser un état des lieux de la société algérienne.” par Marie Cailletet (Télérama)

 
3ème : Le Rire de ma mère

Note moyenne presse* : 3.5 / 5 

Le Rire de ma mère
De Colombe Savignac,Pascal Ralite

Note moyenne de la presse :

3,5

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Avec beaucoup de sensibilité, ce film sans pathos aborde le thème de la maladie à travers le regard d’un enfant. D’une grande humanité.” par Amélie Cordonnier (Femme Actuelle)

“Un film tout de sensibilité, qui donne une part égale aux trois personnages centraux, et qui, parfaitement servi par ses trois interprètes et malgré un flottement dans le dénouement qui cède un peu à la sensiblerie, évite le piège du pathos.” par Jean Serroy (Le Dauphiné Libéré)

* Selon les notes presse du baromètre AlloCiné, à la date du vendredi 19 janvier 2018, et pour des films sortis le 17 janvier ayant au moins 10 critiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *