Jérémy Frérot : “Il m’a d’abord fallu digérer la séparation”

Après trois années d’un succès fulgurant, les Fréro Delavega annoncent leur séparation en 2017, à l’initiative de Florian, de moins en moins à l’aise avec la célébrité et lassé par le groupe. Une rupture professionnelle bouleversante pour Jérémy Frérot, lequel ne pensait pas qu’elle viendrait si vite…

Notre duo était en contradiction avec nos convictions, au bout d’un moment il a craqué. J’ai trouvé sa démarche excessive car je suis convaincu qu’il vaut mieux profiter de cette exposition pour nous exprimer. Quand on a la chance d’être écouté par des milliers de personnes, pourquoi s’en priver ?“, dit-il au magazine. Toutefois, cette rupture a été l’occasion pour Jérémy Frérot de chercher sa nouvelle voie. “J’avais envie de voler de mes propres ailes bien avant la dissolution avec Flo. Mais je n’imaginais pas que j’allais me retrouver seul si rapidement. Je ne me sentais pas prêt et il m’a d’abord fallu digérer la séparation“, a-t-il ajouté.

Heureusement, la séparation a été digérée et, après avoir pris le temps de se “cultiver” et d’explorer des pistes pour “trouver la direction” qu’il voulait prendre, le mari de Laure Manaudou a donc fini par reprendre sa plume. “Des chansons sur ma famille, d’abord, ce que je n’avais pas pu faire du temps de Fréro. Les suivantes étaient liées à mes révoltes intérieures“, a-t-il raconté. Par la suite, il a fait appel à Laurent Lamarca et Ben Mazué. Le résultat est à découvrir sur son disque Matriochka.

Thomas Montet

Click Here: cheap gold coast titans jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *