Disney renchérit à l’offre de Comcast pour racheter la 21st Century Fox

Après l’offre de 65 milliards $ du géant Comcast le 13 juin dernier pour ravir à Disney la 21st Century Fox, l’empire Mickey renchérit à son tour, pour porter son offre à 71 milliards de $. De son côté, Comcast n’a pas dit son dernier mot.

Rappel des faits. Début mai dernier, le géant Comcast, propriétaire des chaînes de télévision NBC, CNBC, MSNBC, des studios Universal, et fort de 29 millions d’abonnés, a confirmé qu’il préparait une offre en numéraire (comprendre : en cash) supérieure à celle de Disney, dans le but évident de briser l’accord annoncé par Disney en décembre et intégrer dans son giron la 21st Century Fox.

Le 13 juin, Comcast a mis sur la table 65 milliards $ pour s’assurer de la prise de guerre. Cette offre représente une prime de 19% par rapport à celle proposée par Disney et acceptée. C’est énorme. Le timing est aussi serré : le 10 juillet prochain, la Fox avait prévu une assemblée générale de ses actionnaires pour approuver la fusion avec Disney.

Dans cette affaire, le magnat Rupert Murdoch est l’une des clés. Il est en effet lié par l’accord signé avec Disney. En cas de rupture de cet accord de la part de la Fox, pour une raison non liée à un éventuel blocage des Autorités de la concurrence pour violation des lois antitrust, le groupe sera tenu de payer un dédomagement de 1,525 milliards $. Signe de l’appétit de Comcast : le groupe se dit prêt à rembourser cette somme si Fox accepte son offre. Comcast se tient aussi prêt à financer un procès en anti-trust avec le Département de la justice, si jamais ce dernier voulait bloquer l’opération. Et, histoire d’enfoncer un peu plus le clou pour montrer sa détermination, il est aussi prêt à payer 2,5 milliards $ à Disney pour couvrir les coûts de la rupture de l’accord de promesse de vente de Fox.

Le généreux panier garni de Mickey

Désormais, la question était de savoir si Disney allait renchérir, et, dans l’affirmative, de combien ? L’empire de Mickey n’a pas franchement tardé à répliquer à l’offre de Comcast, n’ayant aucune envie de voir la 21st Century Fox lui glisser entre les doigts. Disney relève ainsi son offre d’un net cran, puisqu’elle passe à 71,3 milliards $, dont 35,7 milliards $ seront versés en liquide, contre 52,4 milliards $ tout en actions auparavant. Les actionnaires de Fox vont également recevoir 343 millions d’actions Disney, ce qui leur donnera 19% du capital de la nouvelle entité. Disney s’engage en outre à reprendre 13,8 milliards de dollars de dette de Fox, ce qui implique une valeur totale de 85,1 milliards de dollars pour la transaction.

Histoire de donner un peu plus de poids encore à sa nouvelle offre, Disney souligne que les conseils d’administration des deux entreprises ont approuvé sa nouvelle proposition. Autrement dit, la société a le soutien de Rupert Murdoch et de ses deux fils, Lachlan et James, qui sont les principaux actionnaires et dirigeants de 21st Century Fox. Dans la foulée de l’annonce faite par Disney, Fox a reporté son assemblée générale extraordinaire prévue le 10 juillet, afin de laisser aux actionnaires le temps d’étudier l’offre de Disney, que son conseil d’administration recommande. Comcast ne devrait sans doute pas rester les bras croisés très longtemps…

Click Here: mochila fjallraven

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *