Claire Chazal : Pourquoi elle évoque peu son fils François

Samedi 5 janvier 2019, Nikos Aliagas recevait Claire Chazal, dans 50 min inside. L’ancienne star du JT de TF1, âgée de 62 ans, est revenue sur cinq moments importants de sa vie. L’occasion pour elle de faire de rares confidences sur son fils François (23 ans), né le 29 avril 1995 de ses amours discrètes avec Patrick Poivre d’Arvor.

Celle que l’on peut actuellement retrouver au théâtre Marigny dans Peau d’âne a révélé pourquoi elle s’épanche peu sur le sujet : “C’est leur vie. La vie des enfants leur appartient. Je pense que ce qu’ils détestent c’est qu’on parle à leur place et je les comprends. Moi ce que je peux dire c’est mes sentiments pour lui. Après, ce qu’il est, ce qu’il fera de sa vie, ça lui appartient vraiment.” Et, après que l’animateur de 49 ans lui a demandé si c’était François qui la protégeait aujourd’hui, Claire Chazal a répondu : “Je le pense plus fort que moi, plus intelligent que moi. Bien sûr plus cultivé, plus déterminé. (…) J’espère lui avoir transmis des choses, mais lui m’apprend beaucoup de choses aussi bien sûr. Enfin on partage.

Le 23 juin 2015, Claire Chazal était l’invitée de Marc-Olivier Fogiel dans Le Divan. Une émission au cours de laquelle elle a accepté de parler de son fils, parti vivre à Londres pour ses études. “C’est ce qui est sorti de vous, un être qui est une partie de vous. Après, ce qui est merveilleux et encore plus beau, c’est de voir l’éclosion d’une personnalité différente.”Mon fils, c’est tout est au-delà. [Quand je pense à lui,] c’est les larmes tout de suite parce que c’est trop chargé en émotion, de souvenirs, de peur aussi qu’il lui n’arrive des choses. (…) Je ne peux pas le dire autrement, c’est l’être qui compte le plus pour moi”, confiait-elle notamment.

En juillet dernier, c’est à Paris Match qu’elle évoquait son fils. Claire Chazal admettait que Français n’était pas en quête de notoriété, et que c’est notamment pour ça qu’il est parti à l’étranger pour étudier : “C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est parti à l’étranger, pour être jugé sur ce qu’il est vraiment, pas sur son nom. Et je le comprends bien. Je ne sais pas comment tout cela va évoluer, comment on s’en extrait. Comment on s’affirme par rapport à cela. Comment on se définit par rapport à ses parents. Ce n’est sûrement pas facile.”

Click Here: papua new guinea rugby shirts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *