Ilona Smet : son père David Hallyday gêné de la voir dans les magazines

Invité de L’hebdo musique ce samedi 12 décembre sur W9, David Hallyday s’est laissé aller à quelques confidences sur sa fille, Ilona Smet. S’il est très fier de sa carrière de mannequin, le fils de Johnny reconnaît cependant qu’il est encore gêné de la voir dans les magazines.

Discret sur sa vie privée, David Hallyday n’évoque que rarement ses enfants qu’il tente depuis toujours de protéger. Ce samedi 12 décembre, l’interprète de Tu ne m’as pas laissé le temps a pourtant fait exception à cette règle sur le plateau de l’Hebdo musique sur W9, en se laissant aller à quelques confidences sur l’une de ses filles, Ilona Smet.

Alors que la présentatrice lui demandait si il avait trouvé étrange le fait de voir son aînée en couverture de grands magazines, David Hallyday s’est montré étrangement locace. “Ouais, ça me fait bizarre”, a-t-il reconnu. “Depuis le début, je sais qu’elle voulait faire ça, j’ai bien entendu essayé de la convaincre de faire autre chose parce qu’elle peint divinement bien”, a-t-il soufflé, et de poursuivre : “c’est son parcours et elle le fait bien. Je suis super heureux mais néanmoins, ça m’a fait super bizarre de la voir dans des magazines.

View this post on Instagram

A post shared by Ilona Smet (@ilonasmet)

David Hallyday, un papa “très fier” de ses filles

La jeune femme, qui multiplie aujourd’hui les contrats, peut cependant compter sur le soutien indéfectible des siens, à commencer par son célèbre papa. Invité de Laurent Delahousse sur la plateau de 20h30 le dimanche, le fils de Johnny Hallyday s’était dit “très fier” de ses filles. “Quand on naît dans une famille, quel que soit le métier, on prend des habitudes, on observe, on regarde, on juge. Elles ont fait leur propre jugement et puis comme elles sont très pudiques aussi, je n’ai pas eu besoin de leur dire quoi que ce soit“, se réjouissait-il ainsi, avant de conclure : “Elles sont naturellement comme elles sont, elles sont formidables.

Click Here: cronulla-sutherland sharks shirt

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

« Celui qui sauve Macron » : Edouard Philippe connaît sa mission pour 2022

A l’approche de 2022 et de la prochaine élection présidentielle, Emmanuel Macron pense que son ancien premier ministre, Edouard Philippe, reste un atout de taille.

Depuis le remaniement en juillet dernier, Édouard Philippe est redevenu un maire populaire qui ne fait pour le moment pas trop d’ombre au président qui espère bien pouvoir compter sur son soutien en 2022 afin de lui servir d’”aspirateur” de voix à droite, selon un conseiller de l’exécutif cité par Le Figaro. “Il reviendra à la place qu’il souhaitera quand ce sera utile. Edouard veut arriver comme celui qui sauve Macron“, a lâché un ministre qui lui parle toujours sur France Info. Depuis quelques jours, Edouard Philippe a repris ses déplacements en France, à la rencontre des élus de droite qui le sollicitent et l’invitent…

Après s’être rendu à Fontainebleau, il est allé à Meaux pour s’afficher aux côtés de Jean-François Copé. Pour un ministre, la mission d’Edouard Philippe, est de “ringardiser la droite, y compris ceux qui veulent être candidats.” “La comparaison est terrible à chaque fois”, a déclaré cette source. C’est pourquoi autour d’Emmanuel Macron, on considère aussi que le maire du Havre est “un actif précieux, un élément essentiel de la réélection”. En Macronie, on reste convaincu que la maire du Havre restera loyal au président. “Edouard Philippe est beaucoup trop orgueilleux pour s’abaisser à la trahison”, a confié un interlocuteur.

Click Here: Koke jersey saleIl poursuit son chemin

L’ancien chef du gouvernement écrit pour l’instant sa propre partition, avec parcimonie, mais sait se faire entendre. Il a lancé un appel à se faire tester massivement au coronavirus dans sa ville du Havre. Une opération sanitaire, mais aussi de communication puisqu’elle lui a permis de faire la Une du JDD, le dimanche 13 décembre. Pour cette interview, il avait donné une consigne : ne pas parler des enjeux politiques nationaux. Édouard Philippe ne veut pas se laisser oublier et laisser prospérer ce capital politique. Pour l’instant ça marche bien sa petite entreprise”, a observé de son côté l’éditorialiste de LCI Valérie Nataf.

Crédits photos : BESTIMAGE

VIDÉO – Nathalie Marquay choquée, Jean-Pierre Pernaut fou furieux contre Geneviève de Fontenay

Dans Touche pas à mon poste ce mardi 15 décembre sur C8, Nathalie Marquay était remontée contre Geneviève de Fontenay, après la diffusion d’un magnéto très violent. Miss France 1987 est alors revenue sur ce jour où Jean-Pierre Pernaut a pris sa défense, très en colère.

Geneviève de Fontenay n’a pas mâché ses mots. Ce mardi 15 décembre, une interview de l’ancienne présidente du Comité Miss France a été diffusée dans Touche pas à mon poste, sur C8. Sur ce magnéto, cette dernière s’en prend à Nathalie Marquay, avec qui les relations sont particulièrement tendues. “Je me dis qu’elle est malade, elle a bu, elle est droguée. Il y a quelque chose qui n’est pas normal. Elle n’existe plus, elle est sortie de ma mémoire”, déclare-t-elle avant d’assurer que Miss France 1987 n’aurait pas dû remporter son titre. “Les gens préféraient La Réunion. Ce n’est pas elle qu’ils voulaient vraiment”, poursuit-elle. Et de lancer, au sujet de son couple avec Jean-Pierre Pernaut : “J’ai l’impression qu’il a épousé surtout son écharpe. Ce n’est pas possible qu’il soit à son niveau.”

Face à ces propos, Nathalie Marquay n’a pas caché sa colère. La reine de beauté est revenue sur une anecdote qui l’a marquée. “La grande rancœur, ça a été surtout en 2005, quand elle a dit pour France dimanche : ‘Elle a un pois chiche dans la tête et elle s’est fait culbuter dans les bottes de foin’, pendant La Ferme célébrités”, a-t-elle relaté. Des déclarations qui auraient déclenché la fureur de son époux, Jean-Pierre Pernaut. “Il a appelé Madame de Fontenay. (…) Il l’a insultée. Il était fou furieux. Il a dit : ‘Occupez-vous de vos fesses”, s’est-elle souvenue, à la surprise de Cyril Hanouna et de ses chroniqueurs.

Click Here: new zealand blues jersey

Crédits photos : Capture C8

« Des souvenirs pathétiques aussi » : Eddy Mitchell émouvant sur Johnny Hallyday et leurs derniers concerts

Invité de la Bande originale sur France inter ce mardi 16 décembre, Eddy Mitchell s’est confié sur ses derniers concerts avec Johnny Hallyday. Des souvenirs précieux pour les vieilles canailles mais “pathétiques aussi”, comme l’a révélé l’interprète de Couleur menthe à l’eau.

En cinquante ans d’amitié, ils ne se sont jamais quittés. Ensemble, Eddy Mitchell et Johnny Hallyday ont traversé bien des tempêtes. Inséparables, c’est ensemble que les vieilles canailles ont choisi d’affronter le cancer de l’idole des jeunes, allant jusqu’à remonter sur scène quelques mois seulement avant sa disparition. Des souvenirs impérissables sur lesquels a accepté de revenir Eddy Mitchell au micro de France inter, dévoilant au passage les coulisses parfois “pathétiques” de cette tournée d’adieux.

Johnny n’était pas, comme on le sait, dans une forme olympique, et on le surveillait énormément Jacques et moi, a révélé l’époux de Muriel Bailleul, et d’expliquer qu’il se transformait sur scène : “C’était un grand comédien“. Des “souvenirs pathétiques” que le comédien peine aujourd’hui à oublier, ce qui explique notamment sa colère envers Laeticia Hallyday qui, pour lui, n’a pas été là pour Johnny alors qu’il était très affaibli par la maladie.

“Laeticia préférait s’occuper de ses réseaux sociaux”

Dans son livre La ballade de Johnny & Læticia (éd.Fayard), le journaliste Benjamin Locoge explique comment les rapports entre Eddy Mitchell et Laeticia Hallyday se sont détériorés à la faveur de cette tournée. Eddy estime aussi que son vieux pote n’a pas été assez protégé par Laeicia qui préférait s’occuper de ses réseaux sociaux, explique-t-il. Et de prendre pour exemple une scène surréaliste qui se serait déroulée lors de l’avant-dernier concert des rockeurs : “nous devions prendre un hélicoptère de l’hôtel à l’endroit où nous chantions qui était en plein milieu d’un champ. Moi, à peine le show terminé, je m’envole. Mais l’hélico a mis du temps à revenir et Johnny a dû poireauter deux plombes avant de pouvoir rentrer. Tout ça uniquement parce que Madame avait des gens à voir… Mon pauvre Johnny”. De terribles souvenirs qu’a encore du mal à digérer l’artiste, qui a définitivement fait un croix sur Laeticia Hallyday et ses filles.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Click Here: Marco Reus Jersey Sale

Jean-Pierre Pernaut a l’œil qui brille : les danseuses du Moulin Rouge lui rendent hommage

Jean-Pierre Pernaut présentera son dernier JT de 13 heures de TF1 le vendredi 18 décembre. Pour un départ tout en émotion et en douceur, sa complice Dominique Lagrou-Sempère lui propose de nombreuses surprises depuis le début de la semaine.

Une page écrite pendant 33 ans va se tourner. Jean-Pierre Pernaut quittera la présentation du JT de 13 heures sur TF1 ce vendredi 18 décembre. En attendant de céder son siège à Marie-Sophie Lacarrau, le célèbre journaliste a droit, depuis le début de la semaine, à de nombreuses surprises concoctées par son acolyte Dominique Lagrou-Sempère et ses équipes. Ce jeudi 17 décembre, son amie journaliste a sollicité la troupe du Moulin Rouge pour faire une surprise à Jean-Pierre Pernaut. En visio, de nombreuses jeunes femmes dénudées vêtues de leurs costumes de plumes ont adressé un clin d’oeil et des baisers au célèbre journaliste. De quoi faire rougir le présentateur en direct.

Dominique Lagrou-Sempère a également réuni plusieurs interviews de différentes Miss France qui ont pu côtoyer le célèbre journaliste. Une rencontre comme “un point de départ de l’aventure” explique Sylvie Tellier qui regrettera le présentateur. Un passage obligé qui avait bluffé les proches de Camille Cerf, Miss France 2015, “il nous met tout de suite à l’aise, on a l’impression de retrouver un ami” se souvient de son côté Maeva Coucke, Miss France 2018. Valérie Bègue, Miss France 2008 a salué “un parrain, extrêmement bienveillant”.

Click Here: Warriors Rugby Jersey“Mon prince charmant c’est mon Jean-Pierre”

Miss France 1987, Nathalie Marquay, le femme de Jean-Pierre Pernaut a également glissé un petit mot à l’attention de son mari en montrant avec fierté son écharpe. “Elle a changé ma vie, beaucoup de gens le savent. J’ai rencontré mon prince charmant, et mon prince charmant c’est mon Jean-Pierre” a-t-elle confié avec tendresse. Une dernière petite déclaration qui n’a pas manqué de troubler Jean-Pierre Pernaut. Les larmes aux yeux, il a tenté de cacher son émotion avec une petite blague : “même Nathalie ne m’avait rien dit”… La surprise est donc réussie.

Crédits photos : Capture TF1

VIDÉO – « L’émotion était sincère », Olivier Véran ne regrette pas son coup de colère

Olivier Véran, a expliqué son coup de colère, à l’Assemblée Nationale le 3 novembre. Son “Sortez d’ici !” était une réponse à une remarque ironique, et faisait suite à une visite éprouvante.

Olivier Véran arrivait difficilement à garder son calme en début novembre, alors que la seconde vague s’abattait sur une France récemment reconfinée. Le 3 novembre, alors que les députés débattaient du projet de loi concernant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire national, il s’était emporté : “C’est ça la réalité ! Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! Elle est là, la réalité de nos hôpitaux !

Invité de C à Vous ce jeudi 17 décembre, le ministre de la Santé s’est confié sur les raisons de cette intervention : “Pardon pour ça, je ne veux pas reprendre la ‘colère saine’ de Ségolène Royal mais je ne crois pas qu’en politique, et quand on est responsable public, on doive sortir de sa réserve. Des fois, l’émotion est forte, la fatigue aide sans doute. Je ne vous dis pas que je le regrette, je ne vous dis pas que je ne le regrette pas, je vous dis que l’émotion était sincère.

“Il va nous faire pleurer”

Ce coup de gueule avait fait suite à deux remarques de députés, qu’il n’avait pas appréciées. La phrase ironique “Il va nous faire pleurer“, prononcée par un élu LR, a fait sortir une colère qui montait déjà. “Juste avant, quelqu’un m’avait dit : ‘Il faut sortir un peu, il faut vous aérer’, a raconté le compagnon de Coralie Dubost, qui venait alors de rentrer d’une visite dans un service de réanimation. C’est pour ça que je lui réponds ‘Sortez d’ici !’. Ce n’est pas du tout pour dire à la représentation nationale ‘Quittez l’hémicycle’. J’étais député, je ne me [le] permettrais jamais.

Click Here: Cricket Shop

Crédits photos : Capture d’écran France 5

VIDÉO – Olivier Véran ironise sur son passage chahuté sur LCI : « J’ai passé un bon moment »

Olivier Véran est revenu sur le débat qui l’avait opposé à Anaïs Lefaucheux dans La Grande confrontation sur LCI, le 8 décembre dernier. Et s’est montré honnête sur l’impression que cette rencontre lui a laissée.

Olivier Véran garde un souvenir particulier de son passage dans La Grande confrontation sur LCI. Un peu plus d’une semaine après avoir participé à un débat houleux avec Anaïs Lefaucheux sur le plateau de l’émission présentée par David Pujadas, le ministre de la Santé est revenu sur leurs échanges dans C à Vous. “J’ai passé vraiment un très très bon moment sur le plateau de LCI“, a d’abord ironisé le compagnon de Coralie Dubost. Avant de reprendre son sérieux et confier c’était “une épreuve de patience, mais que “ça fait partie du job“.

Alors que les Français font preuve de défiance vis-à-vis du gouvernement, qui prépare la campagne de vaccination contre le coronavirus en pleine montée du mouvement anti-vaccins, Olivier Véran, ancien neurologue, s’investit d’une mission. “Quand je vous dis qu’il faut qu’on convainc tout le monde, ou qu’il faut qu’on essaye, affirme-t-il. Il ne faut pas pointer du doigt mais il faut essayer de comprendre les tenants et les mécanismes sous-jacents.

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Click Here: Argentina soccer tracksuit

« Jean Cassetête » : Isabelle Balkany se lâche sur le Premier ministre

Prête pour des fêtes de fin d’année aigres-douces en raison de la crise sanitaire, Isabelle Balkany a taquiné Jean Castex à travers une publication relayée sur son compte Twitter ce samedi 19 décembre.

À année mouvementée, Noël singulier. Si la deuxième étape du déconfinement a été lancée ce mardi 15 décembre, les Français s’apprêtent à des fêtes de fin d’année marquées par le contexte de crise sanitaire. De quoi inspirer Isabelle Balkany. Dans une publication relayée sur son compte Twitter, dont elle est adepte, ce samedi 19 décembre, la femme de Patrick Balkany, récemment victime d’un malaise, s’en est gentiment prise à Jean Castex. Ou plutôt “Jean Cassetête”, comme il est parfois surnommé sur la Toile. “Pas plus de six à table. Ok”, peut-on lire dans une image partagée par l’ex-adjointe au maire de Levallois-Perret, “mais on a le droit à combien de tables ?”

Une simple question qui a amusé les abonnés de la principale concernée. “J’ai loué un gymnase pour le réveillon de Noël. On sera six par table et j’ai pu mettre 34 tables”, lui a ainsi répondu un internaute, provoquant son fou rire. Elle n’en est pas à son coup d’essai. En apprenant que le président de la République Emmanuel Macron a été testé positif au coronavirus, entraînant avec lui plusieurs cas contact (dont Jean Castex) jusqu’à l’isolement, Isabelle Balkany s’est fendue d’un autre message plein d’humour et taquin sur le réseau social à l’oiseau bleu, en légende d’un panneau d’indication, montrant la direction du 55 rue du Faubourg Saint-Honoré, et d’un théâtre de guignol. “Cluster international dans le restaurant-salle-de-spectacle de l’Élysée…“, avait-elle écrit. Une boutade qui, encore une fois, a connu un franc succès sur la Toile.

L’exécutif exempté des restrictions ?

Mais du côté des hautes sphères du pouvoir, les critiques et l’inquiétude planent. Depuis le dépistage du chef de l’État, les regards se tournent vers deux rendez-vous et notamment vers un dîner organisé au palais présidentiel durant lequel le mari de Brigitte Macron était en compagnie d’une dizaine de membres de la majorité, alors que le gouvernement demande aux Français de restreindre le nombre de convives à leurs tables au nombre de six. “Ce ne sont pas des dîners pour le plaisir”, a répliqué Coralie Dubost, députée de l’Hérault et compagne du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, sur l’antenne de France Info. “Quand vous avez des journées de travail qui sont de 9h du matin à 1h du matin (…) soit c’est l’option on leur prévoit un sandwich, soit on leur fournit de quoi se nourrir et se restaurer pendant une réunion.”

Quoiqu’il en soit, si ce dîner et le déjeuner qui l’a précédé sont désormais empreints par le scandale, ils resteront aussi dans les mémoires pour la multitude de mets qui y ont été proposés. “J’ai très bien mangé ! Avec les restaurants fermés, ça aurait été dommage de ne pas venir, a ainsi lancé un participant dans les colonnes du quotidien Le Parisien. Des propos qui ne font qu’envenimer les tensions avec le secteur de l’hôtellerie et de la restauration (mais aussi de la Culture), mis à mal par la crise sanitaire.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Click Here: rugby jerseys

Miss France 2021 : Amandine Petit, jugée trop maigre, ne manque pas de répartie !

Amandine Petit a le sens de la répartie. La jeune femme de 23 ans n’a pas peur de répondre à ses détracteurs comme dans les colonnes du Parisien.

L’élection Miss France 2021 s’est déroulée ce samedi 19 décembre. Au terme d’une soirée riche en émotions, qui célébrait les 100 ans du programme, Amandine Petit a été sacrée Miss France en se démarquant de ses quatre dauphines, Miss Bourgogne, Miss Alsace, Miss Côte d’Azur et Miss Provence. Couronnée Miss France 2021 au Puy du Fou face à seulement 400 privilégiés testés négatifs, pandémie de coronavirus oblige, la nouvelle reine de beauté a rejoint Paris au côté de Sylvie Tellier dans la foulée de son sacre, comme le prouve une story relayée sur Instagram par la patronne des Miss ce dimanche 20 décembre. La reine de beauté a également multiplié les interviews après les séances photos devant le Royal Monceau, un hôtel de luxe situé dans le huitième arrondissement de la capitale.

Si les premiers instants de Miss sont dignes d’une conte de fées, la jeune femme a aussi fait l’objet de critiques et notamment sur son poids. Dans les colonnes du Parisien, elle a tenu à répondre à ses détracteurs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a le sens de la répartie. “J’ai été critiquée en tant que Miss Normandie. Le Français a toujours quelque chose à redire. On me trouve trop mince, trop souriante.. mais je défie quiconque de sourire deux heures en ayant l’air naturel. Quand à ceux qui pensent que je ne mange pas assez je les invite à me payer le restaurant”, a-t-elle expliqué. Et de poursuivre : “Quand ils auront à toucher leur PEL, pour régler la facture, avec tout ce que je mange, ça leur servira de leçon. Je pourrais manger cinq Mac-Do à la suite, ça serait la même chose.”

Une petite mésaventure

Et ce n’est pas la seule mésaventure pour la jeune femme de 23 ans. Sur Instagram, elle a raconté une petite péripétie qui l’a empêchée de voir la totalité des messages de félicitations reçus le soir de son élection. “Je voulais vous dire que j’ai bien lu vos messages, j’en ai lu certains et je ne peux pas tous les lire parce qu’il m’est arrivé une petite mésaventure… J’ai perdu mon téléphone depuis hier soir”, a expliqué Amandine Petit dans une vidéo postée en story, comme le rapporte Voici.

Click Here: Lionel Messi Jersey Sale

Crédits photos : SIPA

Jean Castex blâmé pour le « relâchement estival » des Français : les critiques fusent

L’heure est au règlement de comptes. Comme le rapporte L’Opinion, Jean Castex est attaqué pour avoir autorisé les Français à partir en vacances cet été. Le Premier ministre est-il responsable de l’explosion des cas de coronavirus ?

Un virus qui échauffe les esprits. Depuis mars dernier et le premier confinement de la France, le gouvernement est attaqué par de nombreuses personnes. Dans son édition en kiosque ce lundi 21 décembre, L’Opinion fait un point sur les plaintes déposées comme l’exécutif et rapporte des propos d’un collectif de particuliers qui se fait appeler “Corona victimes“. Ces derniers reprochent au Premier ministre Jean Castex “le relâchement estival“.

En effet, dès le mois de mai, la France a été déconfinée et la population a été autorisée à partir en vacances. Le 28 octobre dernier, alors que les cas de coronavirus explosaient, les Français ont dû se confiner une nouvelle fois. Ce sont donc ces vacances estivales qui se retrouvent, plusieurs mois après, au centre de la polémique.

© Stephane Lemouton / Bestimage Le Premier ministre, Jean Castex à la sortie du conseil des ministres du 16 décembre 2020, au palais de l’Elysée à Paris

Des ministres inquiétés par la justice

Les nombreuses actions judiciaires entamées par des particuliers peuvent-elles aboutir ? “Le risque de les voir aboutir est quasi nul. L’abstention de combattre un sinistre, cela vaut pour un pompier qui resterait devant sa télé malgré une alerte incendie,” a expliqué un avocat dans L’Opinion. Toujours est-il que ces plaintes déposées contre des ministres ou contre X donnent une mauvaise image du gouvernement et montre que les Français sont mécontents de la gestion de la crise sanitaire par le pouvoir. Pour rappel, l’exécutif avait déjà été attaqué sur ses changements de positions. Au printemps dernier, le port du masque était considéré comme inutile alors qu’au début de l’été, il a été imposé.

Click Here: Kids football kit sets

Crédits photos : Panoramic / Bestimage