Maya von Schönburg : Mort de la flamboyante comtesse, après une dernière fête

Il y a quelques semaines encore, la comtesse allemande Maya von Schönburg-Glauchau, en bonne Bavaroise de naissance, profitait de l’Oktoberfest pour y célébrer son 60e anniversaire, entourée de ses proches et amis. Elle se savait alors atteinte d’un cancer du poumon en phase terminale, eux ne savaient sans doute pas que c’était en quelque sorte leur soirée d’adieu.

Décidée à vivre à fond jusqu’au bout malgré la maladie, la comtesse Maya (Maria Felicitas, en réalité), soeur de la princesse Gloria von Thurn und Taxis, est morte le 27 janvier 2019, dans sa ville natale de Munich, au domicile de sa mère la comtesse Beatrix (née Széchényi de Sárvár-Felsővidék). Plus de six ans après le premier diagnostic d’un cancer du poumon en phase terminale, dont elle avait en partie récupéré entre-temps, une récidive de la maladie l’a emportée. Avec elle, c’est une des “dernières grandes socialites glamour à l’ancienne” qui disparaît, s’est ému le chroniqueur mondain britannique Sebastian Shakespeare, qui voit dans sa dernière grande fête un ultime gage de son tempérament flamboyant et indomptable. “Elle savait qu’il ne lui restait que quelques semaines à vivre, mais elle a voulu rassembler tous ses amis une dernière fois et leur offrir un bon moment“, lui a confié un proche à ce sujet.

Fille de journaliste, la comtesse Maya von Schönburg avait passé les premières années de sa vie en Afrique, grandissant entre le Togo et la Somalie au gré des missions de son père, correspondant étranger. Sa famille avait regagné l’Allemagne en 1970, s’installant près de Bonn (ouest). En 1985, elle avait épousé le collectionneur d’art Friedrich Christian Flick, héritier d’une famille fortunée à la tête d’un empire industriel (sidérurgie, métallurgie, participation dans le groupe Mercedes-Benz), et lui donna trois enfants Friedrich-Alexander, Maria-Pilar et Ernst-Moritz. Le couple divorça en 1993, Maya obtenant près de 5 millions d’euros et une maison à Windsor d’une valeur avoisinant les 6 millions au terme de la procédure. D’une relation ultérieure (avec Stefan Hipp), elle eut une autre fille, Carlotta, qu’on pouvait apercevoir à ses côtés lors de la dernière fête de la bière munichoise, en octobre 2018. A la fin des années 2000, Maya, catholique pratiquante, avait provoqué quelques remous en exprimant dans une interview sa vision du rôle de la femme, qui selon elle devait se résumer à élever des enfants et non à faire carrière.

La comtesse allemande, qui vécut également une histoire d’amour avec Henry Wyndham, ancien président de Sotheby’s, vécut ces dernières années entre l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne, prenant part à de nombreux événements mondains (réceptions du prince Charles, mariage de Nicky Hilton et James Rotschild…). Ses obsèques doivent avoir lieu à Munich, avant un hommage à Londres en mars.

Click Here: New Zealand Kiwis rugby store

Bayley Comments On Her Return

On Monday, former WWE Raw Women’s Champion Bayley returned in her hometown of San Jose, California, and she was added to the Women’s Title match at this coming Sunday’s No Mercy pay-per-view, making it a fatal five way match.

Following her return, Bayley gave an update on her shoulder injury, and she talked about being added to the Raw Women’s Title match at No Mercy.

Click Here: newcastle knights rugby store