Accusé de racisme, Lilian Thuram se justifie

Le champion du Monde 1998 Lilian Thuram, 47 ans, a récemment accordé un entretien à un journal transalpin dans lequel il revenait sur le racisme omniprésent dans les stades de football, notamment en Italie. Un racisme dû selon lui au sentiment de supériorité des Blancs. Des propos qui ont dérangé.

Interrogé ce mercredi 4 septembre par le Corriere dello Sport (l’équivalent transalpin du journal L’Equipe), l’ancien champion du Monde de football Lilian Thuram, 47 ans – qui a joué notamment dans les clubs italiens de Parme et de Turin -, est revenu sur les affreux cris de singes émanant des tribunes dont a été victime le week-end dernier l’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku, lors d’un match contre Cagliari.

L’ancien latéral de l’équipe de France – et ancien compagnon de Karine Le Marchand qui vit aujourd’hui avec Kareen Guiock – a ainsi expliqué à nos confrères transalpins “qu’il fallait prendre conscience qu’il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche.”

Avant d’enfoncer le clou de sa pensée : “Je pense qu’il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient vraiment l’être. C’est quelque chose qui dure malheureusement depuis des siècles. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les Noirs ne traiteront jamais les Blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison.

Des propos surprenants, qui peuvent passer pour du racisme anti-Blancs, et qui ont plutôt dérangé de notre côté des Alpes, notamment la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) qui les a lourdement condamnés dans un communiqué où l’on peut notamment lire : “Ces propos témoignent des risques d’une dérive du combat antiraciste dans lequel Lilian Thuram s’est toujours investi. (…) L’universalisme républicain, c’est-à-dire cette idée selon laquelle la République est indivisible, demande un travail constant et exigeant : il n’est pas possible d’essentialiser un groupe – en l’occurrence les Blancs – en le définissant globalement par des caractéristiques uniques qui vaudraient pour l’ensemble de ses membres. (…) Cette assignation, qui crée un monde avec les Blancs d’un côté et les Noirs de l’autre, n’est pas acceptable si on prétend, comme souhaite le faire Lilian Thuram, combattre le racisme.

“Je parlais des supporteurs racistes”

Devant la polémique engendrés par ses propos, l’ancien joueur de Monaco et de Barcelone a tenu a les justifiés au micro de RTL ce jeudi 5 septembre : Cette phrase est sortie de son contexte, on a fait un amalgame de mes réponses sans mettre mes questions. Les Blancs qui sont racistes ont un complexe de supériorité sur les Noirs. Cette polémique me touche, je pense que ça ferait plaisir à beaucoup de personnes de me mettre dans la catégorie raciste…

De son côté, Hugo Lloris, capitaine des Bleus champions du Monde 2018 et actuellement en rassemblement avec l’équipe de France en vu du match de demain soir contre l’Albanie (dans le cadre des éliminatoires à l’Euro 2020), s’est confié ce vendredi 6 septembre sur l’antenne d’Europe 1. S’il est revenu sur les propos de l’ancien défenseur, il ne l’a pas blâmé et s’est plutôt voulu rassembleur : “Chacun est libre de s’exprimer sur le sujet. Pour ma part, je ne vais pas rentrer dans un débat. Ce qui est important, c’est de rappeler qu’il faut lutter contre toutes les formes de discriminations, dans le football ou ailleurs. Il faut prendre des mesures et elles dépendent des grands acteurs. Les joueurs, on reste à notre place, concentrés sur le jeu. (…) Le football est avant tout un sport qui rassemble. On ne se reconnait qu’à travers ces valeurs.

Des valeurs que défend Lilian – qui a d’ailleurs été soutenu par SOS Racisme via un communiqué publié hier -, et qui a encore détaillé au micro de RTL quant à ses propos : “Les personnes en capacité de faire des bruits de singe à un Noir sont racistes, ont un complexe de supériorité. Elles sont encore dans la hiérarchie du passé, entre les Blancs et les Noirs, et pensent que cette hiérarchie est juste. Je ne m’adressais pas à toutes les personnes blanches de la Terre. Je parlais des supporteurs racistes.

Voilà qui devrait mettre fin à ce début de polémique.

Crédits photos : Bestimage

Johnny Depp rend un vibrant hommage à sa fille Lily-Rose au festival de Deauville

Le festival du film américain de Deauville qui a débuté le 6 septembre vient déjà de mettre sous les projecteurs un beau moment d’émotion : dans un discours prononcé après qu’il a reçu un prix des mains de la présidente Catherine Deneuve, Johnny Depp a témoigné de l’admiration qu’il porte pour sa fille Lily-Rose.

Après la Mostra de Venise, c’est au Festival du film américain de Deauville que Johnny Depp s’est rendu pour présenter le dernier film dont il incarne le personnage principal : Waiting for the Barbarians. Alors qu’il n’y avait plus mis les pieds depuis 2001, à l’occasion du film Blow de Ted Demme, cette édition 2019 a tenu à lui faire un hommage en grandes pompes en lui décernant un prix spécial pour l’ensemble de son œuvre.

Click Here: liverpool mens jersey

Son personnage de Jack Sparrow ayant phagocyté tous les autres rôles de sa filmographie, c’est sur la musique de Pirates des Caraïbes que l’égérie du parfum Sauvage, de Dior, a gravi les marches qui l’ont mené à l’estrade où Catherine Deneuve, présidente du festival, lui a remis sa distinction honorifique.

Rendant d’abord hommage à cette dernière, ce qui a déclenché une salve d’applaudissements, l’acteur de 56 ans a ensuite prononcé un discours chargé d’émotions dans lequel il partage la fierté qu’il éprouve pour sa fille Lily-Rose Depp, qui était une semaine plus tôt à La Mostra de Venise. Elle y présentait The King, un film qui sera diffusé à partir du 3 novembre sur Netflix et dans lequel elle donne la réplique à Timothée Chalamet en donnant ses traits à Catherine de Valois, reine consort d’Angleterre entre 1420 et 1422.

C’est une expérience vraiment surréaliste à vivre. décrit-il au sujet du flambeau porté conjointement par le père et la fille, avant de la remercier, elle, son fils Jack et la mère de ses (grands) enfants : Vanessa Paradis, qu’il qualifie de “merveilleuse mère“. Une qualité d’autant plus évidente à l’aune du marasme médiatique dans lequel il s’est empêtré face aux accusations de son ex-femme, Amber Heard.

Ce n’est pas la première fois que l’acteur fétiche de Tim Burton réagit à la carrière cinématographique de sa fille. En février dernier, il s’était immiscé incognito à la cérémonie des César et lui aurait envoyé un message réconfortant lorsqu’elle a appris qu’elle n’obtiendrait pas de prix cette fois-là. Un père ému par une fille déjà bien lancée dans l’aventure du septième art.

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

VIDEO – Sophie Davant salue l’attitude de Brigitte Macron face aux attaques : “C’est un vrai modèle”

Sophie Davant était sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8 ce lundi 9 septembre. L’occasion pour l’animatrice d’évoquer l’actualité et notamment les attaques dont a été victime Brigitte Macron.

Après les insultes, les soutiens. Jair Bolsonaro, le président brésilien mais également son ministre du tourisme Renzo Gracie, puis de l’Economie Paulo Guedes ont eu des propos très durs vis à vis de Brigitte Macron.Qualifiée de “dragon”,traitée de “moche”, l’entourage du chef d’Etat brésilien a crier haut et fort tout le mal qu’il pensait de la Première dame française… Des propos qui ont choqué de nombreuses célébrités françaises.

Après Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni qui ont volé au secours de Brigitte Macron dès les premières critiques, Julie Gayet soutien plus étonnant a également fait entendre sa voix, au même titre que Valérie Pécresse ou encore Jean-Luc Mélenchon.

“C’est un vrai modèle pour les femmes”

Ce lundi 9 septembre, c’est l’animatrice Sophie Davant qui a fait part de sa colère sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8. “Moi je trouve que diplomatiquement, c’est très faible de la part du président brésilien en revanche, ce que je voudrais dire c’est que Brigitte Macron n’a commis aucune erreur en tant que Première dame” a salué l’animatrice, ajoutant “elle reste toujours à sa place, elle ne s’exprime jamais, elle ne veut pas faire d’ombre à son mari et je pense que c’est un vrai modèle pour les femmes.

Dans un message sur Twitter, sa fille Tiphaine Auzière a également tenu à soutenir sa mère le 6 septembre dernier. “Nous sommes en 2019 et des responsables politiques ciblent une femme publique sur son physique.Ça existe encore me direz-vous, et oui ! ” a-t-elle regretté dans une vidéo, invitant par la suite les internautes à se mobiliser avec le hashtag #balancetonmiso.

Crédits photos : C8

Click Here: liverpool mens jersey

VIDÉO – Laeticia Hallyday : comment elle s’est inspirée de France Gall pour le caveau de Johnny

Suite à la polémique entourant le supposé déplacement de la dépouille de Johnny Hallyday, sa veuve, Laeticia, a fait savoir qu’elle cherchait simplement à créer un caveau familial. Avant elle, France Gall s’était retrouvée dans une situation similaire rappellent aux téléspectateurs les chroniqueurs de TPMP.

La polémique a enflé à toute vitesse. Le vendredi 23 août dernier, près de deux ans après la mort de Johnny Hallyday, le magazine Public annonce que la tombe du Taulier va être exhumée du cimetière de Saint-Barth, où repose le rockeur, pour être déplacée de quelques mètres. Alors que différents médias sautent sur l’affaire et présentent des versions contradictoires, Laeticia Hallyday prend la parole. La mère de Jade et Joy assure qu’ “aucune exhumation” n’est prévue mais qu’elle a cependant obtenu l’autorisation d’agrandir la concession. Répondant selon elle aux souhaits de son époux, Laeticia explique vouloir faire construire un caveau familial à quatre places dans lequel elle et ses filles pourront un jour reposer au côté du Taulier. Dans Touche pas à mon poste !, mercredi 11 septembre, les chroniqueurs de Cyril Hanouna ont rappelé que la veuve n’était pas la première célébrité à effectuer pareille demande.

Click Here: liverpool mens jersey

Sur le plateau de C8, l’avocat Roland Perez précise tout d’abord que malgré leur réticence, David Hallyday et Laura Smet ne sont a priori pas en mesure d’empêcher cette construction.Juridiquement, indique-t-il, c’est la dernière épouse en droit qui peut organiser et choisir la sépulture“. Le juriste prend comme exemple la décision de justice ayant fait suite à une demande similaire effectuée il y a de nombreuses années par la chanteuse France Gall. Roland Perez rappelle en effet que France Galle avait souhaité également faire un caveau de famille avec sa fille. Elle voulait déplacer Michel Berger et elle avait eu gain de cause“. La décision de la justice ferait donc aujourd’hui office de jurisprudence dans l’affaire du caveau de la famille Hallyday. N’en déplaise à David et Laura, en cas de litige, Laeticia Hallyday devrait l’emporter.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Qui est Laurence Sailliet, l’ex-porte parole des Républicains nouvelle recrue de Cyril Hanouna ?

A 46 ans, Laurence Sailliet, ancienne porte-parole des Républicains, a décidé de tout plaquer et devenir chroniqueuse dans Balance ton post, l’émission de Cyril Hanouna. Mais qui est-elle vraiment ?

Une nouvelle recrue va faire sa première ce jeudi 12 septembre dans l’émission Balance ton post (C8) mais ce n’est pas une totale inconnue. En effet, Laurence Sailliet est l’ancienne porte-parole des Républicains et a décidé de tout plaquer au cours de l’été afin de rejoindre en tant que chroniqueuse le programme de Cyril Hanouna. “J’ai été heureuse à mon poste (…) mais il y a eu une forme de lassitude. Avant, je parlais au nom du collectif. J’étais en accord avec ce que je disais mais j’ai parfois amoindri mon propos. Désormais, j’ai totalement coupé de mon parti politique et ma parole n’engage plus que moi,” a-t-elle déclaré sur France Info.

Sa reconversion, cette de femme de 46 ans y a pensé lors d’un événement politique important. ” Aux élections, on a vraiment loupé quelque chose avec les Français, on ne sait pas leur parler. Il faut être plus en connexion avec eux,” s’est-elle justifiée. Alors, pourquoi dansBalance ton post et avec Cyril Hanouna plus qu’un autre ? “C’est un bel espace de liberté. Il a ce talent de permettre un débat apaisé. ‘Punchy’ mais sans agressivité

Quid des réactions virulentes dont elle a été la cible ? “Les réactions suite à mon annonce ont été violentes. On avait l’impression que je faisais quelque chose de grave… Je pense qu’on peut parler politique avec les jeunes, avec les français, et il faut arrêter de formater les débats,” a noté la maman de Marie-Charlotte (15 ans) et Victoire (Bientôt 4 ans), comme pour montrer son envie d’ouvrir la politique à tous à travers l’émission de Cyril Hanouna. Y arrivera-t-elle ?

Crédits photos : Bestimage

Click Here: liverpool mens jersey

Affaire Gregory Lemarchal : Mathieu Johann réagit après les propos choquants de Mathieu Delormeau

Matthieu Delormeau a choqué les téléspectateurs de TPMP ce jeudi 14 septembre lorsqu’il a insinué que Grégory Lemarchal a gagné la Star Academy parce qu’il était malade. Choqué, Mathieu Johann, ami du chanteur, lui a répondu.

Grégory Lemarchal, très aimé des français, ne fait pas l’unanimité. Dans Touche pas à mon poste ce jeudi 12 septembre, Matthieu Delormeau a eu des propos controversés sur le gagnant de la Star Academy 4 : “Je me souviens d’être en régie lors de la première émission où il est arrivé (…) et du coup,les producteurs ont dit ‘ce môme a gagné’. Même s’il chantait bien, d’autres chantaient bien : et c’était mort pour les autres.”

Un dérapage qui a fait réagir ses collègues sur le plateau, mais surtout les proches du chanteur mort en 2007 des suites d’une mucoviscidose. Mathieu Johann, finaliste du télécrochet au côté de Grégory Lemarchal, a répondu au chroniqueur dans une interview à Télé Loisirs ce samedi 14 septembre.

Si l’histoire de Grégory a bouleversé les téléspectateurs en 2004 sur le plateau de Star Academy, c’est parce qu’il avait un talent hors du commun“, a-t-il déclaré. “Grégory était un être rare, touchant et extrêmement doué. En effet, il était malade. Ça a touché les gens ? Tant mieux ! Non seulement nous avions l’intuition qu’il remporterait l’émission, mais nous le lui souhaitions ! Pas parce qu’il était malade, juste parce qu’il était -de très loin- le meilleur.” Pour lui, “le reste, c’est de la stigmatisation et du bad buzz“. Voilà qui est clair.

Crédits photos : Bestimage

Click Here: liverpool mens jersey

PHOTO – Kylie Jenner affiche un vertigineux décolleté en couverture de Playboy

La cadette du clan Karadashian fait monter la température. En une du nouveau numéro de Playboy, Kylie Jenner dévoile sa plastique de rêve et suscite l’émoi de ses très nombreux fans.

Le nouveau numéro de Playboy s’annonce bouillant. La semaine dernière, Kylie Jenner avait révélé sur son compte Instagram avoir réalisé avec son compagnon le rappeur Travis Scott une séance photo pour le célèbre magazine. Une première image qui annonçait déjà la couleur puisque la jeune femme s’y dévoilait dans le plus simple appareil. Hier, c’est Playboy qui a publié sur son compte Instagram la couverture du prochain numéro où l’on découvre donc la plus jeune milliardaire du monde en lingerie rouge, une main délicatement posé sur son vertigineux décolleté.

Click Here: creed perfume sale

Sur un autre cliché, la maman de Stormi est allongée sur un drap, seulement couverte d’un voilage transparent. Des photos réalisées par Sasha Samsonova, une photographe d’origine ukrainienne qui immortalise très régulièrement les membres du clan Kardashian/Jenner.

View this post on Instagram

Kylie Jenner and Travis Scott collaborated to produce her first appearance in the pages of Playboy for #ThePleasureIssue. The Fall 2019 quarterly also features @tombini, @toroymoi, @kingprincess69, @anandwrites, @marilynminter, @keithhufnagel, @catherinelacey_, @edwardnortonofficial, @simon.hanselmann, @jeremyoharris, @museummammy and more. Cover photographed by @sashasamsonova

A post shared by Playboy (@playboy) on

Mais si Kylie Jenner a accepté de poser pour Playboy, c’est uniquement parce que son compagnon l’en a convaincue. Dans une interview publiée sur le site du magazine, la petite soeur de Kim Kardashian confie à Travis Scott qu’elle n’aurait jamais imaginé poser un jour pour le magazine créé en 1953 par Hugh Hefner : Lorsque tu m’as dit que tu serais derrière cette couverture, que tu dirigerais la création et contrôlerais les images, j’ai pensé que tout irait bien, car j’ai confiance en toi et en ta vision.” Une belle déclaration au père de sa fille.

View this post on Instagram

☁️✨🕊

A post shared by Kylie ✨ (@kyliejenner) on

View this post on Instagram

“I never thought I would pose for Playboy.” @kyliejenner by @travisscott See more at playboy.com #ThePleasureIssue Photographed by @sashasamsonova

A post shared by Playboy (@playboy) on

Crédits photos : Agence / Bestimage

HHhH : 5 films pour prolonger l’histoire du terrible chef nazi Reinhard Heydrich

En salle ce mercredi, “HHhH”, réalisé par le français Cédric Jimenez, évoque la destinée du terrible chef nazi Reinhard Heydrich, assassiné à Prague par la Résistance tchèque en mai 1942. Pourtant, le film n’est pas le seul à évoquer cet événement.

1. La Mercedes décapotable de Reinhard Heydrich, peu après l'attentat.
+

Loin, très loin de l’ambiance sulfureuse et toxique de la pègre marseillaise et son trafic de drogue dans La French, son précédent film sorti en 2014, le réalisateur français Cédric Jimenez plonge à nouveau le spectateur dans le passé avec HHhH. Un passé éminemment douloureux et sombre, à la fois tragique et héroïque, ayant pour toile de fond la Seconde guerre mondiale et l’Europe, plus particulièrement la Tchécoslovaquie, écrasée sous la botte nazie.

HHhH : curieux nom et acronyme pour un titre de film. C’est qu’il signifie en fait “Himmlers Hirn heißt Heydrich”, soit littéralement “Le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich”. Il s’agit en réalité du surnom dont les SS avaient affublé Reinhard Heydrich. Adjoint direct de Heinrich Himmler dès 1933, Heydrich, -incarné par Jason Clarke dans le film- joua un rôle important dans l’organisation de l’appareil répressif nazi et lors de l’élimination de la Sturmabteilung (SA) en tant que force politique, principalement lors de la nuit des Longs Couteaux à l’été 1934. Mais il a également eu un rôle majeur dans l’organisation de la Shoah par la planification et le contrôle de l’activité des Einsatzgruppen (en français : “groupes d’intervention”, qui étaient des unités de police politique militarisées chargées, à partir de l’invasion de la Pologne, de l’assassinat systématique des opposants au régime nazi, et en particulier des Juifs) et lors de la conférence de Wannsee qu’il préside le 20 janvier 1942. Placé par Hitler à la tête du Protectorat de Bohême-Moravie, il fut victime d’une tentative d’assassinat par la Résistance tchèque en plein Prague le 27 mai 1942, et succomba à ses blessures une semaine plus tard. La répression nazie qui s’abattit sur la population fut terrible : on estime au final qu’elle fit plus d’un millier de victimes.

Ci-dessous, la bande-annonce du film…

HHhH Bande-annonce VO

 

Adapté du premier roman de Laurent Binet, paru en 2010, HHhH a obtenu le prix Goncourt du premier roman la même année et a figuré dans la liste des romans majeurs du New York Times. Vu la nature quelque peu délicate du sujet, Cédric Jimenez avait à coeur de rendre le personnage de Reinhard Heydrick humain, sans pour autant l’humaniser ; montrer sa réalité et son existence, sans lui trouver d’excuses. Une distance difficile à trouver pour le réalisateur. “Je voulais montrer que, aussi mauvais soit-il, on peut croiser des hommes comme lui dans la rue : il avait une femme et des enfants et il était face aux mêmes problèmes que tout un chacun” explique-t-il. Et d’ajouter : “Ce n’est pas un personnage de conte ou un monstre issu de l’univers Marvel : il incarne la capacité qu’a l’être humain d’être dénué de toute morale”.

Heydrich, figure de cinéma (de propagande) dès 1943

HHhH n’est toutefois pas le premier film à évoquer le destin de celui qu’on surnomma “le boucher de Prague” ou “la Bête Blonde”. De manière assez surprenante, les Alliés s’emparèrent du sujet dès 1943 dans deux oeuvres de propagandes, qui restent toutefois très solides. D’abord Les Bourreaux meurent aussi, signé par le grand Fritz Lang. Si le film est surtout centré sur les représailles consécutives à l’attentat contre Heydrich (incarné dans le film par Hans Heinrich von Twardowski), la particularité de cette oeuvre est que son scénario fut écrit par le dramaturge allemand Bertolt Brecht. Il s’agit ici de l’unique scénario de Brecht pour le cinéma hollywoodien. Pourtant, la Screen Writer’s Guild refusa que le nom du dramaturge soit adossé au film, même si ce dernier travailla étroitement avec le scénariste du film, John Wexley.

Classée comme oeuvre subversive par le Comité des Activités anti-américaine durant le maccarthysme, le film fut banni des écrans américains et ne refera surface que dans les années 1970. Quant au scénariste, John Wexley, celui-ci fut blacklisté… Hitler’s Madman de Douglas Sirk, cinéaste qui sera réputé entre-autre pour ses puissants mélodrames, est davantage centré sur le personnage de Heydrich, incarné par John Carradine.

Ci-dessous, la bande-annonce des “Bourreaux meurent aussi”…

En 1965, c’est au tour du cinéma tchèque de tenter d’exorciser ses vieux démons et de revenir sur un passé pas si lointain, avec Commando à Prague, réalisé par Jiri Sequens. Le film évoque notamment la préparation des agents tchèques en Angleterre, la prise de contact avec les résistants, l’attentat, la répression et enfin la mort des agents dans l’Église Saints-Cyrille-et-Méthode à Prague.

Les trois parachutistes résistants envoyés par le SOE britannique qui ont commis l’attentat contre Reinhard Heydrich se réfugièrent en effet dans la crypte de cette église, en compagnie de 4 autres résistants. Après avoir été découverts environ trois semaines après l’attentat, l’église fut assiégée par près de 800 militaires et policiers allemands. Une fusillade s’engagea, tandis que les nazis tentèrent d’inonder la crypte. Trois des résistants furent tués; les quatre autres occupants se suicidèrent pour ne pas être capturés par l’ennemi.

L’évêque Gorazd de Prague, dont l’église était la cathédrale, se sacrifia en se dénoncant auprès des autorités nazies, afin de protéger les prêtres, les sacristains de la cathédrale, et les fidèles de l’Eglise Orthodoxe de Tchéquie et de Slovaquie. Outre l’interdiction de l’Eglise orthodoxe par les nazis, la confiscation de ses biens et l’envoi aux travaux forcés en Allemagne de nombreux membres du clergé, l’évêque Gorazd fut arrêté par la Gestapo le 27 juin et exécuté le 4 septembre 1942, à l’âge de 63 ans. Cette histoire est au coeur du film Anthropoid, qui reprend le nom de code de l’opération visant à assassiner Heydrich. Réalisé par Sean Ellis et notamment porté par Cillian Murphy et Charlotte le Bon, le film est sorti en Direct to Video chez nous en 2016.

En voici la bande-annonce…

Opération Anthropoid Bande-annonce VO

Lidice, symbole de la barbarie nazie

Si l’on peut également ajouter le film Sept hommes à l’aube réalisé par le vétéran britannique Lewis Gilbert en 1975, on retiendra surtout un autre film, sorti en Direct to Video en 2012 chez nous, sous le titre Opération Lidice ou Lidice.

La répression menée par les nazis suite à l’assassinat d’Heydrich fut d’une sauvagerie et d’une brutalité inouïe. Le petit village de Lidice, situé dans la région de Bohême centrale, en république tchèque, en garde l’atroce et douloureux souvenir. Village martyr considéré comme le Oradour-sur-Glane tchèque, celui-ci fut entièrement détruit par les nazis le 10 juin 1942 : ils accusaient en effet les habitants d’avoir soutenu -sans preuve d’ailleurs- les auteurs du commando ayant perpétré l’assassinat.

Ci-dessous, la bande-annonce du film “Lidice”…

 

Cerné par un détachement de la 7e division SS Prinz Eugen, le village fut investi par les nazis qui y tuèrent les 184 hommes âgés de plus de 16 ans. Les femmes furent déportées à Ravensbrück. Une dizaine d’enfants, correspondant aux critères de la “race aryenne”, furent placés dans des familles allemandes pour y être rééduqués. Les autres furent d’abord déportés à Lodz, puis envoyés au camp d’extermination de Chełmno, où 82 enfants périrent dans les camions à gaz. Seuls 17 enfants ont survécu.

Après le massacre et les déportations, les nazis firent en sorte d’éliminer toute trace de l’existence même du village de Lidice, qui fut d’abord incendié. Puis en quelques mois de travaux, le terrain fut nivelé à la dynamite, les pierres enlevées, l’étang comblé, la route et la rivière détournées, tandis que le cimetière fut vidé de ses morts. Le lieu fut littéralement atomisé jusqu’au souvenir.

Le massacre eut un tel retentissement dans le monde que le nom de Lidice fut donné à des localités du Mexique, du Brésil ou des États-Unis, ainsi qu’à des nouveau-nés. Les mineurs britanniques organisèrent même une collecte pour la reconstruction de la commune martyre, qui commenca en 1947. Le nouveau village fut ainsi rebâti à l’ouest de son emplacement original, devenu un haut lieu de mémoire dédié aux victimes de la barbarie nazie.

Click Here: creed perfume sale

VIDÉO- Thierry Beccaro revient sur sa démission et la surprenante réaction de France Télévisions

Après 29 ans aux commandes de Motus, Thierry Beccaro a présenté sa démission à France Télévisions en mai dernier. Avant qu’on ne lui montre la porte de sortie ? Pas du tout, a assuré ce soir l’animateur sur le plateau de TPMP.

L’arrêt de Motus, le très populaire jeu de France 2, a provoqué une véritable onde de choc. Après presque 30 ans aux commandes, Thierry Beccaro a tiré sa révérence le 31 août dernier lors d’une émission pleine d’émotion. Quelques semaines plus tard, l’animateur fourmille de projets, notamment au théâtre sa grande passion. Invité sur le le plateau de TPMP pour assurer la promotion de la pièce Faut que ça change dont il partage l’affiche avec Anne Richard, Thierry Beccaro est revenu sur les circonstances de son départ, poussé par un Mathieu Delormeau très en verve.

Le chroniqueur a commencé par un triste constat, en évoquant le renvoi très médiatisé de Patrick Sébastien : “Dès que les personnes arrivent à un certain âge elles sont remerciées. Est-ce que vous n’êtes pas aussi parti parce que vous sentiez que l’année prochaine, comme ils ont tendance à sortir toutes les personnes de plus de 50 ans, il y avait ce risque pour vous ?” Une question légitime à laquelle l’animateur a répondu avec beaucoup de franchise : Je crois sincèrement à la surprise de la direction quand j’ai annoncé ça.”

Un sentiment confirmé par Cyril Hanouna lui-même, manifestement très bien informé : “Ah non mais vraiment je vous le dis, sur Thierry il n’y avait aucun débat, absolument aucun débat.” Si doutes il y a pu avoir, ils sont désormais dissipés.

Crédits photos : Capture C8

PHOTO – Nathalie Baye nostalgique de son bébé Laura Smet

D’habitude très pudique sur sa vie privée, Nathalie Baye vient de poster sur Instagram deux clichés de sa fille Laura Smet. Un formidable message d’amour d’une mère à sa fille.

Sur le compte Instagram de Nathalie Baye, on trouve beaucoup de photos d’animaux : des chiens et des chats la plupart du temps, un écureuil ou un serpent parfois, des paysages plus rarement. Encore plus rares, des clichés de sa vie personnelle, même si parfois elle partage des souvenirs d’elle et Johnny Hallyday. L’actrice s’en était expliqué devant le mécontentement de ses fans. Toujours sur Instagram, accompagnant un magnifique portrait d’elle, elle avait écrit : « Sérieuse l’actrice ! C’est vrai que je mets rarement des photos de moi, on me le reproche parfois. Je suis plutôt pudique (sauf quand je joue !) et le culte de la personnalité m’a toujours semblé un peu ridicule, un peu louche même! Mais je vais faire un effort et entre deux chats ou ouistiti, je me glisserais ! ».

Femme de parole, et d’honneur,comme elle l’avait déjà fait cet été lorsqu’elle était en vacances avec Xavier Dolan, Nathalie Baye vient de poster deux photos de sa fille Laura Smet. Sur la première, on voit Laura, allongée sur une plage, fixant l’objectif de son regard profond. « Ma Laura » commente sobrement Nathalie Baye. Sur le second, on découvre la fille de Johnny Hallyday lorsqu’elle était enfant. Emmitouflée dans un manteau rose, elle joue avec un agneau. « Et là, il y a quelques années… » écrit encore plus sobrement l’actrice de J’ai épousé une ombre. Des légendes d’une pudeur extrême mais qui ont provoqué une salve de réponses de ses followers, à la fois tendres et gentilles. « Vous avez su la protéger pendant son enfance. Vous êtes une super maman et Laura est magnifique », « Quelle jolie poupée j’espère qu’un jour Laura vous fera la plus jolie des mamies » ou encore « Qu’est-ce qu’elle est belle votre Laura, une plastique parfaite et même si je ne la connais pas, elle dégage une simplicité, une gentillesse… faut pas faire chier 😁 mais elle a raison ! Une battante ! Je l’adore 😘 merci à vous et à Johnny pout cette merveille ». Des messages qui devrait inciter Nathalie Baye a posté plus souvent des photos de sa fille.

Click Here: azzaro parfum

Crédits photos : bestimage